Votre devis mutuelle & assurance animaux 100% en ligne

Quelles sont les mutuelles et assurances pour chats

Les animaux de compagnie ont besoin d’être assurés. Bien que l’assurance ne soit pas obligatoire, ils en ont besoin pour leur bien. Ces animaux ont besoin de soin et d’entretien réguliers, et ils peuvent coûter cher. Les chats en font partie, ces petits félins pouvant être fragiles. En souscrivant une assurance pour chats, vous serez remboursé sur les frais vétérinaires les concernant. 

Le fonctionnement de l’assurance pour chat

La mutuelle pour chat est un moyen pour son maître d’être indemnisé  sur les frais vétérinaires. L’indemnisation peut être intégrale ou partielle, selon la formule souscrite. L’assurance pour chat fonctionne comme celle des humains. Ainsi, après souscription, il est possible d’être remboursé. Il faut seulement que le vétérinaire chez lequel le propriétaire s’est rendu, remplisse un formulaire destiné à l’assureur. Avant de souscrire, le maître du chat doit étudier les différentes offres des assureurs existants. De plus, il doit tenir compte de l’âge de son chat, de sa fiche de vaccin complète et du délai de carence du contrat d’assurance. Ces trois critères représentent les conditions nécessaires à toute souscription. 

Pourquoi souscrire une assurance pour chat ?

Outre le remboursement qu’elle permet, la mutuelle pour chat peut être considérée comme une mesure de protection pour votre félin. En effet, elle vous garantit une prise en charge de ses frais de soin. Elle vous rend plus serein même en cas d’hospitalisation de votre animal de compagnie. Non seulement vous assurerez la santé de votre minet mais pourrez aussi réguler les dépenses qui le concernent durant le mois ou à l’année. De plus, la couverture de l’assurance peut être très large. Elle englobe les frais médicaux, les médicaments, la consultation chez le vétérinaire, l’hospitalisation voire-même la vaccination. L’assurance faite pour les chats est plus utile que l’assurance générique pour animaux. En effet, elle tient mieux compte des pathologies spécifiques de ce félin que l’assurance générique. 

Les soins vétérinaires pris en charge

Les frais vétérinaires coûtent cher, en fonction de la gravité de la maladie de votre chat. Même les consultations peuvent être élevées au fil du temps. L’assurance pour chat rembourse tout ce que vous dépensez pour le soin de votre félin. Dans la plupart des cas, les polices d’assurance prennent en charge les consultations chez le vétérinaire, la vaccination, la stérilisation ainsi que la chirurgie. Certaines couvrent aussi les examens de radiologie et les médicaments. Il existe des clauses annexes dans les contrats d’assurance. A titre d’exemple, certains assureurs vont jusqu’à rembourser les frais de pension du propriétaire du chat s’il est hospitalisé. Ils ajoutent à cela le remboursement du budget alloué à la recherche du chat si jamais il est perdu. L’aide et l’assistance figurent aussi dans ces clauses. En cas de décès du chat, ces clauses comprennent également une aide psychologique à l’attention du propriétaire.

Savoir vérifier son assurance pour chat

Les assureurs proposent plus ou moins les mêmes offres, les mêmes formules, le même niveau de cotisation pour une assurance pour chat. Toutefois, certains aspects de chaque contrat doivent être vérifiés avant souscription. Un délai de carences en termes de couverture pour les accidents et les maladies est mis en place par les assureurs. Il faut savoir le vérifier et le comparer à celui des autres concurrents. Il existe également des franchises dont il faut s’acquitter avant la souscription. Enfin, les assureurs précisent toujours l’âge minimal et l’âge maximal du chat pendant la souscription. Comparez également ces limites avec celle des autres concurrents. Il en est de même pour les actes ou soins exclus de la prise en charge. Ils varient d’un assureur à un autre.

Les formules existantes

Les formules de la police d’assurance pour chat sont diverses. Chacune d’entre elles mérite d’être étudiée avant toute souscription. Certaines correspondront mieux à votre chat que d’autres. Certains assureurs modélisent même des contrats d’assurance personnalisés entièrement sur mesure pour votre chat. Les formules existantes sont les formules basiques, intermédiaires et haut de gamme. Certaines remboursent partiellement, avec différentes exclusions, tandis que d’autres proposent une couverture plus complète et donc plus avantageuse.

La formule basique

Egalement appelée « économique », la formule basique couvre uniquement les frais relatifs aux problèmes de santé graves du chat. Il s’agit des opérations chirurgicales, des accidents, des divers examens, de l’hospitalisation, des radios, etc. Les examens importants qui nécessitent des frais lourds sont aussi pris en charge par cette formule. Ainsi, seul le sinistre est indemnisé. Cette formule est la moins chère existante mais ne propose pas d’aide financière en matière de soins vétérinaires courants. 

La formule intermédiaire

La formule intermédiaire ou confort prend en charge les maladies bénignes ou chroniques. Sa prise en charge s’étend aux soins dentaires. Toutefois, elle ne couvre pas les actes préventifs tels que la vaccination et les vermifuges. 

La formule haut de gamme

Cette formule premium est complète et indemnise tous les soins vétérinaires liés à votre animal. Outre la couverture des soins courants et de l’hospitalisation, elle prend aussi en charge les actes préventifs, les bilans de santé, les produits contre les parasites ainsi que la vaccination. 

Le prix d’une assurance pour chats

Pour être assuré, il faut d’abord souscrire une mutuelle pour chat puis payer une cotisation mensuelle ou annuelle, en fonction de la formule choisie et de l’assureur. La cotisation mensuelle pour la formule basique est très variable, allant de 5 à 15 euros. Celle pour la formule intermédiaire coûte une cinquantaine d’euros. Il faut débourser dans les 50 euros par mois pour la formule premium. La plupart des assureurs proposent toutefois un paiement annuel pour la formule haut de gamme. 

Le taux de remboursement pour la formule basique est de 50%. Il atteint les 70% pour la formule intermédiaire et peut arriver jusqu’à 100% pour la formule premium. Cela signifie que les deux premières proposent une indemnisation partielle tandis que la dernière propose plutôt un remboursement total des frais vétérinaires. Avant toute souscription, n’oubliez pas de vérifier la franchise de l’assurance. Elle est comprise entre 0 et 150 € et peut être annuelle ou ponctuelle. Par franchise, on entend le montant des actes non remboursables par le contrat d’assurance.

Catégories

Auteurs